Contraception : le kit de survie pour l’été

Bonjour vous,

coquines

L’été frappe à notre porte et l’astrologue de votre magazine préféré est confiant. Pour que la fête du slip soit une réussite pendant vos vacances, nous vous avons concocté une petite check-list.

  • RDV chez le gynéco

Les délais d’attente sont longs, donc si votre contraception nécessite une ordonnance (pilule, patch, anneau vaginal, cape, diaphragme), vérifiez que vous en avez une toujours valable. Sinon, passez un coup de fil à votre gynéco préféré dès maintenant.

  • Compter double

Un minou content est un minou prévoyant : Ayez une longueur d’avance en prenant l’ordonnance avec vous en vacances ou une contraception supplémentaire (par exemple une plaquette de pilule ou un patch supplémentaire) si un problème arrive !

  • Je fais le plein de préservatifs

preservatif

Non par optimisme, mais par prudence. Qui sait si vous ne devrez pas dépanner Jacqueline-tête-en-l’air un de ces quatre, en plus ?
D’ailleurs, vérifiez bien que dans votre lot de préservatifs, il n’y en ait pas :
–> qui sont périmés (oui, comme les yaourts, le préservatif a une date de péremption)
–> sans mention de norme (comme la norme européenne CE ou NF)

–> dont l’emballage est plié et/ou ouvert

 

Attention ! En cas d’accident, il existe toujours un risque d’IST (Infections Sexuellement Transmissibles). Dans ce cas, vous pouvez consulter un(e) médecin généraliste, un(e) gynécologue, un(e) sage-femme, vous rendre dans un Centre Gratuit d’Information, de Dépistage et de Diagnostic ou au Planning Familial. Sachez également que des autotests de dépistage du VIH sont désormais disponibles en pharmacie partout en France.

Personne ne devrait avoir à se gratter le bikini sur la plage de La Tranche-sur-mer (ou ailleurs, c’est une manière de parler).
A Retenir : seuls les préservatifs (masculins et féminins) protègent efficacement contre les infections sexuellement transmissibles (IST).

 

  • Quid de la contraception d’urgence

Selon la législation du pays où vous serez en vacances, la pilule du lendemain sera plus ou moins facile d’accès : disponible directement à la pharmacie sans ordonnance (dans les pays de l’Union Européenne et aux Etats-Unis notamment), disponible uniquement sur ordonnance ou pas disponible du tout.
Ouf : en France, un professionnel de santé peut délivrer une prescription à l’avance de la pilule de contraception d’urgence. Ainsi, vous pouvez l’emporter avec vous dans la valise.

 

  • Quid de la pilule et du décalage horaire

Vous partez dans un coin du globe qui a 6, 9, 12h de décalage horaire, vous prenez la pilule et vous êtes un peu en mode…

perplexe

 

Comment faire pour ne pas prendre sa pilule n’importe comment ? La prendre 4 fois par jour ?

pilule

Non.

 

Plusieurs soluces :

  • Se caler à l’avance sur un horaire facile avant de partir. Par exemple si vous commencez votre plaquette une semaine avant de partir. Dans le pays de vos vacances, il y a neuf heures de moins que chez vous. Et chez vous, vous prenez votre pilule vers midi. 12-9 = vous devriez être tous les jours debout à 3h du mat’ pour la prendre, et ça ce n’est PAS possible. Ce sont les vacances ou ce sont pas les vacances ? Dans l’exemple donné, vous pouvez décaler la prise à 20h-21h chez vous, pour pouvoir la prendre vers 11h-midi en vacances.
  • Si vous devez commencer votre plaquette sur place, n’oubliez pas de la garder dans votre bagage cabine ou sur vous !

 

Enfin, pour ce qui est de l’épilation, à vous de voir ! Tout ceci n’est pas de notre ressort.

 

Bonnes vacances !