La cape cervicale et le diaphragme

cape-cervicale-diaphragme

Chapeau sur le col !

La cape cervicale et le diaphragme sont des moyens de contraception connus mais peu utilisés en France. Ils nécessitent une bonne coordination.
La cape cervicale est une cupule en silicone et le diaphragme est une membrane de latex.

 

Efficacité de la cape cervicale et du diaphragme

Si elles sont bien utilisées, ces méthodes sont efficaces à un peu plus de 90%*. En pratique courante, de nombreux échecs peuvent survenir (erreur de manipulation, manque d’habitude…) et l’efficacité peut être réduite jusqu’à seulement 84%* pour la cape et 88% pour le diaphragme…. Il est recommandé de leur associer l’utilisation de spermicides.

 

Comment ça marche ?

En pratique, la cape cervicale et le diaphragme, venant recouvrir le col de l’utérus, empêchent le passage des spermatozoïdes. Ils doivent être laissés en place au minimum 8 heures et au maximum 24 heures après le rapport sexuel. La cape cervicale et le diaphragme peuvent être réutilisés plusieurs fois.
Cependant, ils n’évitent pas les IST car ils n’empêchent pas les contacts entre le pénis et la muqueuse vaginale.
Seuls les préservatifs (masculins et féminins) protègent efficacement contre les infections sexuellement transmissibles.

 

Comment se les procurer ?

Disponibles sur ordonnance, ces moyens de contraception sont prescrits par un médecin ou une sage-femme qui fera le point sur la technique d’utilisation.

 

Histoire

En Europe, avant l’invention du diaphragme, on utilisait un dé à coudre pour bloquer l’accès des spermatozoïdes au vagin.