Vous êtes mineure : comment obtenir une contraception d’urgence de manière gratuite et anonyme ?

mineur pilule

Pour faciliter l’accès à la contraception, la loi* garantit désormais le secret de la délivrance et de la prise en charge des contraceptifs d’urgence pour les jeunes filles mineures.

Elle instaure aussi la délivrance gratuite, en pharmacie, avec ou sans prescription médicale, des contraceptifs d’urgences remboursables pour les jeunes filles mineures.

Vous pouvez désormais obtenir une contraception d’urgence en pharmacie de façon anonyme et gratuite sur simple déclaration de votre minorité. Dans ce cas, le pharmacien obtient le remboursement du médicament auprès de l’assurance maladie, sans avoir à vérifier l’identité de la personne, ni sa carte Vitale. A partir de 15 ans, vous pouvez aussi obtenir une contraception d’urgence en pharmacie de façon anonyme et gratuite sur présentation d’une ordonnance d’un contraceptif d’urgence, antérieurement prescrit par un médecin, et sur déclaration de votre minorité.

Le pharmacien vous apportera aussi des informations de prévention, notamment sur les risques d’infections ou de maladies sexuellement transmissibles, avec la plus grande discrétion, à l’écart des autres personnes présentes.

Comment être sûre que la prescription et la délivrance seront anonymes ?

En application de l’article L.5134-1 du code de la santé publique, vous n’avez pas obligation d’obtenir le consentement de vos parents pour la prescription, la délivrance ou l’administration (prise de la pilule ou pose d’un stérilet) de contraceptifs. Dans chacune de ces situations, les professionnels de santé sont tenus au secret médical.

Si vous le demandez, il ne sera pas fait mention de cette délivrance sur les relevés de remboursement de l’Assurance Maladie.