Comprendre mon corps

L’appareil reproducteur de la femme est un ensemble d’organes qui permettent la reproduction. Ils doivent assurer la production d’un ovule, permettre sa fécondation par un spermatozoïde, puis conduire à son terme le développement du fœtus et enfin la naissance d’un bébé.

 

Les protagonistes de la fécondation

 

ovuleL’OVULE

Durée de vie une fois expulsé : 12 à 24 heures. L’ovulation est la libération d’un ovule mature par l’ovaire : une fois « dehors », il peut alors rencontrer un spermatozoïde déposé lors d’un rapport sexuel. Chez la femme, la maturation des gamètes (ou ovocytes) se produit dans les ovaires à partir d’un stock constitué au cours de la vie intra-utérine. Dans les ovaires, les ovocytes sont entourés de cellules folliculaires qui se transforment également. L’ensemble forme un follicule. De la puberté à la ménopause, au cours de chaque cycle menstruel, un follicule mature se rompt et libère un ovule.

L’ovulation se produit à des dates variables en fonction des femmes et des cycles : l’idée d’une ovulation qui surviendrait à coup sûr le 14ème  jour est totalement fausse.

Pour être fécondé, l’ovule doit être pénétré par un seul spermatozoïde. Dès que ce dernier y parvient, un mécanisme permet de refouler les autres spermatozoïdes présents. Le processus de la fécondation est alors déclenché, les patrimoines génétiques de l’ovule et du spermatozoïde fusionnent : l’œuf entame son processus de division et va « s’enfouir » dans la muqueuse utérine, dont les parois s’épaississent pour l’y accueillir.

Si l’ovule ne rencontre pas de spermatozoïde, l’épaississement des parois de l’utérus n’est plus nécessaire. Les couches superficielles inutiles vont alors se détacher et seront expulsées à l’intérieur du corps en même temps que du sang et d’autres substances : ce sont les règles.

 

 

spermatozoidesLES SPERMATOZOIDES

 

Durée de vie dans les voies génitales féminines : 5 jours.

200 à 300 millions de spermatozoïdes sont déposés au fond du vagin après une éjaculation. Un rapport sexuel peut être potentiellement fécondant pendant 5 jours.

Chez l’homme, la fabrication des spermatozoïdes débute dans les testicules à l’adolescence et se poursuit en principe toute la vie. Cette « production » (ou spermatogenèse) se déroule dans les tubes séminifères des testicules à partir de cellules souches ou spermatogonies. Elle se produit dans la paroi des tubes durant 74 jours avant que les spermatozoïdes soient libérés dans la lumière de ces tubes séminifères.

A ce stade, ils contiennent un matériel génétique adéquat, soit 23 chromosomes, mais ils ne possèdent pas encore toute leur mobilité ni tout leur pouvoir fécondant. Ce n’est que lors de leur cheminement dans l’épididyme, où ils sont stockés entre deux éjaculations, qu’ils vont acquérir leur pleine maturité. Les spermatozoïdes ne constituent qu’une petite partie du volume d’un éjaculat (2,5 ml en moyenne) : la part la plus importante est constituée du plasma séminal provenant des vésicules séminales et du liquide séminal secrété par la prostate.

Si le rapport sexuel a lieu durant une période de fertilité, les 200 à 300 millions de spermatozoïdes qui sont déposés au fond du vagin après l’éjaculation rencontrent un milieu favorable. Les plus mobiles d’entre eux vont pouvoir remonter dans le canal cervical de l’utérus grâce à la glaire qui leur assure survie et capacité de migration. Les quelques centaines de spermatozoïdes qui cheminent dans la trompe ont acquis, après la traversée de la cavité utérine, leur pouvoir fécondant : c’est la capacitation. Ils sont attirés vers une portion dilatée de la trompe, l’ampoule, où se situe l’ovocyte.

Un seul spermatozoïde pourra pénétrer dans l’ovule et déclencher le processus de fécondation.

 

Histoire

Dans la Grèce antique, les femmes éternuaient après leurs rapports sexuels afin de faire sortir le sperme de leur vagin.

 

Les organes de la reproduction chez la femme

organes de la reproduction chez la femme

 

LE VAGIN

Le vagin est le canal qui relie le col de l’utérus (partie inférieure de l’utérus) à l’extérieur du corps. C’est dans le vagin que pénètre le sexe de l’homme lors des rapports sexuels. Au moment de l’accouchement, c’est la voie de passage du bébé.

Histoire

Le Coca-Cola était utilisé pour faire des douches vaginales dans les années 1950.

 

L’UTÉRUS

L’utérus est un organe creux, en forme de poire. Il est divisé en deux parties : sa partie principale, le corps de l’utérus au centre duquel se situe la cavité utérine et sa partie inférieure, le col de l’utérus qui s’ouvre sur le vagin. L’utérus est un muscle (myomètre) dont la taille peut augmenter pour contenir un bébé jusqu’à l’accouchement. C’est dans l’utérus que le fœtus se développe et quand la grossesse arrivera à son terme, les contractions utérines aideront à l’expulsion du bébé. La cavité utérine se prolonge par le canal cervical qui traverse le col de l’utérus. Ce canal permet aux spermatozoïdes d’atteindre l’utérus et les trompes. Il permet aussi l’évacuation du sang des règles.

 

LES OVAIRES

Les ovaires sont de petites glandes de forme ovale situées de part et d’autre de l’utérus. Ils ont deux fonctions principales : produire les ovules et sécréter les principales hormones sexuelles féminines (estrogènes et progestérone) qui sont libérées dans le sang.

 

LES TROMPES DE FALLOPE

Ce sont deux tubes étroits qui aboutissent de chaque côté de la partie supérieure de la cavité utérine. Au moment de l’ovulation, l’ovule est expulsé par l’ovaire et migre dans l’une des deux trompes vers l’utérus. C’est dans les trompes que les spermatozoïdes, après avoir traversé l’utérus, viennent à la rencontre de l’ovule. Si un ovule est fécondé, il poursuit son trajet dans la trompe pour gagner l’utérus où il s’implante dans la paroi (entre 6 et 12 jours après l’ovulation). C’est à ce moment que débute la grossesse. Si l’ovule n’est pas fécondé, il ne s’implante pas et s’élimine naturellement.