La stérilisation masculine

sterilisation-rond

La vasectomie

La vasectomie a pour objectif de rendre l’homme stérile, son  sperme étant dépourvu de spermatozoïdes (azoospermie). La stérilisation masculine est un acte chirurgical qui doit être considéré comme irréversible. La vasectomie n’a pas d’impact sur l’apparence physique, ne modifie pas la qualité de l’érection, de l’éjaculation, le désir et le plaisir sexuel.

 

Efficacité de la stérilisation masculine

Le taux de grossesses non souhaitées pour 100 femmes la première année est de 0,10 % en pratique optimale, 0,15 % en pratique courante.

 

Comment ça marche ?

La vasectomie consiste à couper ou obturer les canaux déférents auxquels on accède par une incision de la peau des bourses. Cette obturation empêche alors le passage des spermatozoïdes vers la verge et aboutit à une azoospermie.
L’opération se fait généralement en un quart d’heure sous anesthésie locale par un chirurgien. Il faut cependant environ trois mois pour que l’homme n’ait plus de spermatozoïdes actifs. Pendant cette période de « transition », une contraception est donc indispensable pour éviter un risque de grossesse.
La vasectomie ne protège pas contre les infections sexuellement transmissibles, seuls les préservatifs (masculins et féminins) protègent efficacement contre les IST.

 

Comment y avoir accès ?

Réalisée en établissement de santé, elle se fait le plus souvent sous anesthésie locale, parfois sous anesthésie générale. Une hospitalisation avec hébergement n’est généralement pas nécessaire.