Oubli de pilule : ça peut arriver !

33644(0).jpg

Un oubli de pilule, ça arrive à toutes les femmes. Rien de dramatique, tant que l’on sait ce que cela implique…

La pilule est la méthode de contraception la plus utilisée en France. Elle est efficace à plus de 99 %… À condition de bien respecter les prises ! Mais sur les quelques 8 000 comprimés que prendra une femme sous contraception orale au cours de sa vie, impossible de ne pas en oublier un de temps en temps1.

Ce qu’il faut cependant garder en tête, c’est que les oublis de pilule sont responsables du tiers des IVG (Interventions Volontaires de Grossesse) en France, et qu’un tiers des grossesses sont des grossesses non désirées.

Autant de raisons pour apprendre à gérer la situation !

Se poser tout de suite les bonnes questions pour réagir vite !

« Quand (précisément) ai-je pris mon dernier comprimé ? »

Pour empêcher une grossesse, la pilule doit être prise tous les jours à la même heure. En effet, chaque comprimé est précisément dosé : si les prises sont trop espacées, l’efficacité contraceptive n’est plus garantie.

Certaines pilules « permettent » un retard de 12 heures et d’autres pas plus de 3 heures. Le temps dont vous disposez dépend du type de pilule que vous prenez. Il est toujours indiqué sur la notice, lisez-la et conservez-la.

Les recommandations qui suivent vous aideront également à gérer un retard ou un oubli en fonction de votre contraception régulière prescrite.

Au moindre doute : demandez conseil à votre pharmacien, médecin ou sage-femme sans attendre. Selon le délai écoulé depuis le rapport sexuel non ou mal protégé, il pourra vous prescrire une contraception de rattrapage ou vous conseiller sur la meilleure façon d’éviter une grossesse.

« Où en étais-je dans ma plaquette ? »

Certains oublis entraînent un risque de grossesse non désirée particulièrement important.

Oublier un comprimé au cours de la première semaine

Pendant l’intervalle sans pilule qui précède la première semaine, l’activité ovarienne redémarre. Il faut prendre ensuite la pilule pendant 7 jours consécutifs pour inhiber à nouveau cette activité. Si vous oubliez de prendre une pilule pendant cette première semaine, une ovulation pourra se produire et vous exposer à un risque de grossesse non désirée.

Commencer une nouvelle plaquette en retard, ce qui revient à oublier un ou plusieurs comprimés au cours de la première semaine

Oublier plusieurs comprimés à la suite, à n’importe quel moment de la prise de la plaquette

La suppression de l’activité ovarienne par la pilule sera interrompue et le processus ovulatoire peut reprendre. Vous n’êtes plus protégée.

S’organiser pour penser à prendre sa pilule tous les jours

Tous les moyens sont bons pour éviter d’oublier sa pilule. L’essentiel est de trouver celui qui correspond !

Quelques idées :

  • Associer la prise de pilule à un geste quotidien : vous brosser les dents, vous maquiller…
  • Poser la plaquette à un endroit qui vous permette de la voir chaque jour à la même heure : près de votre brosse à dents, de votre mascara, sur votre oreiller, votre table de nuit, ou dans votre sac, là où vous rangez vos clés…
  • Laisser un mot sur la glace de la salle de bain, le frigo, la machine à café ou votre ordinateur.
  • Installer une alerte récurrente sur votre portable, en prenant soin de changer régulièrement la sonnerie pour être moins tentée de l’éteindre machinalement. Il existe également des applications Smartphones dédiées pour penser à prendre sa pilule.
  • Garder une plaquette de secours dans votre sac à main, pour ne pas être prise au dépourvu en cas d’imprévu (ex : départ en weekend)